AUDC51 – Agence d'Urbanisme et de développement de l'agglomération et du Pays de Châlons en Champagne

Generic selectors
Concordance exacte uniquement
Recherche dans le titre
Recherche dans le contenu
Post Type Selectors

Études urbaines

SAINT-MARTIN-SUR-LE-PRÉ - Aménagement du cœur d’îlot entre les rues du Moulin et des Dats

La Commune de Saint-Martin-sur-le-Pré (797 habitants en 2017) est située au nord de la ville de Châlons-en-Champagne, dans le prolongement du tissu urbain de cette dernière. Depuis plusieurs années, elle a joué un rôle majeur dans le développement des activités économiques de l’agglomération. En dépit de cette forte pression sur son urbanisation, la commune s’est attachée à préserver et à affirmer son identité ainsi qu’à améliorer et valoriser son espace urbain.

Cette volonté de maîtriser le développement urbain s’est concrétisée par plusieurs Orientations d’Aménagement et de Programmation (OAP) via les dispositions du Plan Local d’Urbanisme (PLU). L’une d’elles porte sur la « Restructuration du cœur de village ». Dans ce cadre, des actions ont été déjà engagées par la Commune sous forme d’acquisition des anciennes fermes en friche et ensuite dans le cadre de l’aménagement de certaines d’entre elles.

Les élus de la Commune ont missionné l’Agence d’urbanisme afin de réaliser une étude sur le cœur d’îlot situé entre les rues du Moulin et des Dats, afin de préciser ses choix en termes de programmation d’aménagement et aussi de répondre aux besoins actuels et futurs de ses habitants. En parallèle, cette étude a rendu possible la constitution d’un dossier de demande de Déclaration d’Utilité Publique (DUP) sur deux terrains en situation de friche. Ces terrains viennent complémenter le périmètre de ce projet d’ensemble où la grande partie du foncier appartient déjà à la Commune.

Un « diagnostic du site », « des entretiens » auprès des personnes âgées de la ville et des « concertations avec les élus » ont permis d’enrichir l’étude sur la forme de trois scénarios d’aménagement.

Ces scénarios proposent des programmations d’aménagement qui favorisent l’élargissement du parc résidentiel de la ville tout en gardant une cohérence avec l’identité du « cœur de ville » (constitué essentiellement des corps de ferme).

La conception d’un vaste espace naturel structurant (« l’îlot de fraîcheur » situé à l’entrée de la rue du Moulin) a permis de garder cette identité et de proposer différentes solutions d’habitations entre maisons et bâtiments d’appartements de petite taille accessibles en location ou en accession.

Ces propositions visent à intégrer une mixité intergénérationnelle, où les aînées et les jeunes couples pourront cohabiter.

Les commissions de concertation ont permis de retenir le « scénario 3 » qui pourrait être la base d’un « avant-projet » qui guidera la maitrise d’oeuvre vers la réalisation d’une opération d’aménagement cohérente.

Aller au contenu principal