AUDC51 – Agence d'Urbanisme et de développement de l'agglomération et du Pays de Châlons en Champagne

Generic selectors
Concordance exacte uniquement
Recherche dans le titre
Recherche dans le contenu
Post Type Selectors

Le développement économique et l'emploi

Les activités économiques

Un tissu économique contrasté

Le Pays de Châlons-en-Champagne rassemble 7 237 établissements actifs au 31/12/2017. 
50% sont concentrés à Châlons-en-Champagne et les communes limitrophes.

A l’instar du niveau national, le tissu économique local s’appuie essentiellement sur des petites entreprises. 92% des établissements comptent moins de 10 salariés et les 2/3 sont sans effectif.

Si le Pays de Châlons affiche 45% d’emplois dans le secteur non marchand, 72% des établissements produisent des biens et services destinés à être commercialisés sur un marché.

La représentation des branches d’activités du côté des emplois comme des établissements souligne l’importance des activités de services. Le secteur tertiaire caractérise 84% des emplois locaux et 64% des établissements.

La structure du tissu économique est hétérogène selon les secteurs du Pays de Châlons sur lequel on observe :
Une vocation agricole plus marquée en dehors de l’unité urbaine de Châlons-en-Champagne et plus particulièrement dans l’intercommunalité de la Région de Suippes.
Un secteur secondaire proportionnellement plus présent dans le sud-est du territoire.
Un secteur tertiaire omniprésent dans l’unité urbaine de Châlons-en-Champagne.

L'emploi, la population active

Une économie singulière

En 2017, le Pays de Châlons-en-Champagne compte 42 741 emplois concentrés pour les 2/3 dans l’unité urbaine de Châlons-en-Champagne.

La caractérisation des emplois locaux soulève les spécificités économiques du territoire.

– Une surreprésentation des emplois dans le secteur non marchand :
Avec 45% d’emplois publics, le Pays de Châlons se démarque des niveaux régional (34%) et national (32%). Cette particularité s’explique par le rôle majeur qu’il occupe dans la stratégie de défense (activités militaires) ainsi que dans l’organisation déconcentrée et décentralisée de l’Etat (Préfecture du Département / ex-préfecture et capitale régionale).

– Une activité logistique fortement développée
La filière logistique représente 8.5% des emplois locaux contre 4.7% au niveau régional. Son ancrage se fait particulièrement ressentir aux portes de l’agglomération châlonnaise avec l’implantation de sites stratégiques :
– L’aéroport de Paris-Vatry
– Plateforme logistique de la SCAPEST (Recy / St-Martin-sur-le-Pré)
– Parc d’activités de La Veuve
– Plateforme postale de St-Gibrien.
L’essor de cette filière constitue un véritable enjeu de développement local et de formation pour les salariés de cette branche d’activités.

Un contexte de repli du nombre d'emplois

Sur la période 2007-2017, le Pays de Châlons-en-Champagne enregistre une baisse du nombre d’emplois de – 4.7%.Cette dynamique négative est comparable à celle que l’on constate aux échelles départementale (-4.6%) et nationale (-4.4%).

Si les 2/3 des communes du territoire affichent une diminution du nombre d’emplois, les évolutions sont disparates avec :

– Des pertes d’emplois essentiellement constatées dans la ville-centre.

– Des gains d’emplois portés par les villes relais de Mourmelon-le-Grand, Suippes ainsi que par les communes de la périphérie nord de Châlons-en-Champagne.

Le recul du nombre d’emplois est plus net dans le secteur secondaire. Sur la période, l’industrie et la construction présentent des réductions respectives de -25% et -20%.

Le marché du travail : un taux d'emploi élevé

En 2017, 45 846 actifs vivent dans le Pays de Châlons-en-Champagne. Parmi eux, 40 114 occupent un emploi. Ainsi, avec une proportion de chômeurs dans la population active de 12,5%, le territoire affiche un taux de chômage (au sens de l’INSEE) inférieur aux strates départementale (14%) et régionale (14%).

Parallèlement, sur les 60 948 personnes résidentes en âge de travailler, 66% occupent un emploi. Le territoire démontre donc un taux d’emploi supérieur aux rangs départemental (63%), régional (63%) et national (64%).

Les catégories socio-professionnelles : une surreprésentation des employés

La répartition des actifs selon la catégorie socio-professionnelle fait ressortir une surreprésentation des employés. Ces derniers représentent 34% des actifs occupés du Pays de Châlons-en-Champagne contre 28% aux niveaux départemental, régional et national.

Entre 2007 et 2017, le nombre d’actifs occupés progresse dans 2 catégories socioprofessionnelles :
– + 18.5% d’artisans, commerçants et chefs d’entreprises (+4.3% dans la Marne)
– + 7.2% de cadres (+8.3% dans la Marne)

Le nombre d’actifs occupés diminue dans les autres catégories
et plus particulièrement parmi les agriculteurs et les ouvriers :
– -17.2% d’agriculteurs exploitants (-21% dans la Marne)
– -8.1% d’ouvriers (-15% dans la Marne)

Aller au contenu principal