AUDC51 – Agence d'Urbanisme et de développement de l'agglomération et du Pays de Châlons en Champagne

Generic selectors
Concordance exacte uniquement
Recherche dans le titre
Recherche dans le contenu
Post Type Selectors

L'occupation du sol

Le territoire châlonnais se caractérise par l’importance de ses espaces agricoles qui représentent 77 % de l’occupation du sol (Pays de Châlons-en-Champagne).

Le territoire est peu artificialisé. Ainsi, sur Châlons-Agglo, l’espace urbanisé représente, en 2016, 11 % de l’occupation des sols et occupe moins de 2 % dans les parties plus rurales du territoire.

Milieux naturel et biodiversité

Milieux naturels et espèces faunistiques et floristiques

Le territoire s’organise autour de grands milieux naturels dont la vallée de la Marne et le réseau hydrographique secondaire sont la colonne vertébrale. La plaine crayeuse est ponctuée de reliquats de boisements dont la rareté engendre la valeur et par les savarts des grands camps militaires au nord du territoire.

La trame verte et bleue du Pays de Châlons-en-Champagne

La faune et la flore sauvages ne connaissent pas les limites administratives et ont besoin de se déplacer et d’échanger pour vivre. La Trame Verte et Bleue (TVB) élaborée par le Pays de Châlons-en-Champagne est constituée de réservoirs de biodiversité et de corridors écologiques formant des continuités écologiques.

Autre document :

L'occupation du sol par type d'usage

de 1999 à 2016

Le Pays de Châlons-en-Champagne est marqué par l’importance des espaces agricoles. Ces derniers s’étendent sur plus de 137 000 ha et caractérisent 77% de la surface du territoire.

Les espaces agricoles sont surreprésentés par rapport aux niveaux national (54 % des espaces) et marnais (69 % des espaces). Ils participent à la singularité du territoire et forment un des prismes de l’identité spécifique locale.

Les terres agricoles sont en première ligne dans le processus de périurbanisation. Entre 1999 et 2016, 1309 ha d’espaces agricoles ont été consommés.
Sur la période, les pertes de surfaces agricoles ont été partiellement compensées par une progression des espaces naturels (+ 354 ha) et forestiers (+ 80 ha).

Les espaces arborés

de 1950 à 2017

Les espaces boisés occupent 10,5% de la superficie du Pays de Châlons-en-Champagne (boisements des terrains militaires compris).
Localement, les boisements sont rares et sous représentés par rapport aux moyennes nationale (31% des espaces) et marnaise (17% des espaces).

Cette particularité s’explique par le développement de l’activité agricole intensive au détriment des surfaces boisées après la seconde guerre mondiale.
Depuis 1999, l’enveloppe forestière s’est stabilisée grâce aux outils réglementaires de préservation. Sur la période 1999-2016, elle s’est notamment renforcée de 80 ha.

 

Découvrez aussi

La géologie

Le territoire de Châlons-en-Champagne est localisé au sein de la Champagne crayeuse (...)

L'occupation du sol

Le territoire châlonnais se caractérise par l’importance de ses espaces agricoles (...)

L'eau

La qualité des rivières est altérée dans une certaine mesure par des pollutions (...)

L'air et les énergies

C’est principalement Châlons-en-Champagne et son agglomération qui présentent un enjeu (...)

Les risques, les nuisances et la pollution

Le risque inondation est prépondérant au niveau de la vallée de la Marne (...)
Aller au contenu principal